×

excellencerhum offre spéciale

Abonnez-vous à notre Newsletter

Découvrez les nouveautésmeilleures offres et nos vitrines éphémères avant tout le monde. Inscrivez-vous maintenant et recevrez un code de réduction de 10€, valable immédiatement sur votre prochain achat.

Copiez-collez le code dans votre panier avant de régler la commande. 
Votre adresse ne sera jamais revendue à une entreprise. Vous recevez un maximum d'1 lettre d'information par semaine. Le code donnant droit à une remise de 10 € est valable 7 jours à reception du code par e-mail, Valable sur votre panier d'un montant égal ou supérieur à 250 € (hors frais de port) 

×

 

Nous pensons que vous êtes au USA (Nous adorons ce pays !) 
Bonne nouvelle, nous livrons a Floride, New York et en Californie les frais de port sont à partir de 60 € En savoir plus
VAT Free : Vous êtes exempté de TVA (20%) en vous faisant livrer au Canada.

X

Comment déguster le rhum ?


Catégories : Découvrir le Rhum Rss feed

Comment déguster le rhum ?

 

Vous noterez que sur nos fiches de dégustation, le rhum est en premier temps contemplé et humé avant d’être dégusté.
Nous verrons comment découvrir votre rhum d’une autre façon.
Avant tout, le choix du verre est très important. Vous devez sélectionner un verre qui vous plaise par sa tenue, par la qualité des matériaux et par sa prise en main. Le plus souvent, les verres pour la dégustation ont un rétrécissement qu’on appelle la cheminé. Plus elle est étroite, plus elle limitera l’arrivée trop brusque de l’alcool à votre nez et votre bouche. Cette cheminée retiendra également les arômes plus légers pour qu’ils puissent se révéler tout au long de votre dégustation.
Versez quelques centilitres de votre précieux breuvage en faisant glisser le liquide au fond du verre, 2 à 5cl suffisent. La dégustation peut commencer.

 

Contemplez :


Commencez par observer la couleur de votre spiritueux (autrement appelé la robe) la limpidité et la viscosité du liquide. N’hésitez pas à pencher votre verre et faire tourner le rhum sur les parois de votre verre. Vous pourrez ainsi contempler sa couleur dorée, cuivrée, comportant des reflets rouges ou presque verts qui témoignent d’un long voyage en fût et oxydation.

 

Humez :


Dans le prolongement de la contemplation, faites tourner le verre et levez-le vers une source de lumière pour admirer les reflets mais aussi libérer des parfums plus lourds contenus dans le rhum.
La perception de ces parfums ne sera pas la même suivant la position de votre nez par rapport au verre. Vous percevrez le long des parois des parfums plus alcooleux. Au centre du verre, une réserve de parfum, dès fois en trop grande concentration et si vous insérez votre nez dans le verre vous percevrez tous les arômes lourds.

Il est important d’humer plusieurs fois son rhum. Vous remarquerez qu’à chaque fois, c’est une découverte olfactive différente. On parle généralement de 1er nez et du 2nd nez.
Il est également intéressant de laisser reposer votre rhum dans son verre quelques minutes. Avec l’air ambiant, votre rhum s’oxyde naturellement pour libérer des arômes plus subtils qu’on n’aurait pas discernés au premier nez.

 

Dégustez :


La dégustation se fait en 3 étapes.
La première est l’attaque en bouche. Il s’agit des toutes premières impressions sur le palais. On retiendra dans cette étape la texture. Pour un rhum agricole on pourra le décrire comme sec, vif, charpenté ou puissant. Pour un rhum de tradition espagnole ou anglaise, nous pourrions dire qu’il est rond, soyeux, doux, moelleux. Pour une parfaite dégustation, vous pouvez garder votre spiritueux en bouche tout en le faisant tourner sur le palais. Cela vous permettra de savourer pleinement les arômes du rhum. Pour votre seconde dégustation (au milieu de la bouche), le rhum va découvrir sa finesse et sa complexité. Si l’attaque en bouche correspond au milieu de bouche, on dira que le rhum est linéaire. Si c’est le contraire, on pourra dire du rhum qu’il est complexe.
Enfin, la dernière étape consiste à mesurer le final, qu’on appel également le souvenir. C’est le goût que laissera votre rhum en bouche après la dégustation.

 

Dégustez vos rhums blancs comme vos rhums vieux.



Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le rhum blanc n’est pas seulement réservé au cocktails et ti-punch. Il se déguste également seul, dans un verre tulipe ou de style warm.

Il n’est pas utile de rajouter des glaçons, cela diluerait votre spiritueux qui perdrait de ses arômes. L’expert Christophe Guitard, dégustateur et rédacteur pour le magasine Gault & Millau, givre son verre avant dégustation pour « saisir » le rhum et libérer tous les alcools en ralentissant les vapeurs alcooliques présentent dans un rhum non vieilli.


Pour faire de même, vous pouvez placer votre verre au freezer quelques heures avant la dégustation.
Les rhums qui se dégustent givrés : Longueteau 62°, Les Clairins (Rhum d’Haîti), les cuvées de rhum blanc HSE Millésime 2010, 2007 ou Tituan Lamazou et bien d’autre…

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Nos engagements

  • Plus de 1500 rhums et accessoires de dégustation en stock
  • Livraison 24h & gratuite dès 150€*
  • Expédition dans la journée (commande avant 15h)
  • Emballage soigné
  • Livraison le samedi sans supplément
  • Conseils d'achat par notre maitre rhumier

Newsletter

newsletter rhum Abonnez-vous à notre newsletter et découvrez les meilleures offres et nos vitrines éphémères avant tout le monde