×

excellencerhum offre spéciale

Abonnez-vous à notre Newsletter

Découvrez les nouveautésmeilleures offres et nos vitrines éphémères avant tout le monde. Inscrivez-vous maintenant et recevrez un code de réduction de 10€, valable immédiatement sur votre prochain achat.

Copiez-collez le code dans votre panier avant de régler la commande. 
Votre adresse ne sera jamais revendue à une entreprise. Vous recevez un maximum d'1 lettre d'information par semaine. Le code donnant droit à une remise de 10 € est valable 7 jours à reception du code par e-mail, Valable sur votre panier d'un montant égal ou supérieur à 250 € (hors frais de port) 

×

 

Nous pensons que vous êtes au USA (Nous adorons ce pays !) 
Bonne nouvelle, nous livrons a Floride, New York et en Californie les frais de port sont à partir de 60 € En savoir plus
VAT Free : Vous êtes exempté de TVA (20%) en vous faisant livrer au Canada.

X

Le salon club expert Dugas 2017


Catégories : Les dégustations de Baptiste Rss feed

Le salon club expert Dugas 2017

L’un ne va pas sans l’autre, les deux distributeurs iconiques LMDW & Dugas, se tirant la bourre pour savoir qui aura le portefeuille de spiritueux le plus qualitatif, font chaque année leur propre salon à quelques jours d’intervalle. On revient donc avec des nouvelles du front côté Dugas. Petite parenthèse, heureusement que la rentrée éthylique reprend avec dans l’ordre France Quintessence, le Whisky Live et pour finir le club expert Dugas -réservé aux pros-. Pourquoi heureusement ? Parce qu’une fois que vous serez passé par le club expert, vous considérerez que les deux autres relevaient d’une promenade de santé en termes de place, de quantité de personnes et de facilité à déguster les produits. On s’approche presque d’un entrainement en vue de ne pas faire une descente d’organe lors du Club Expert Dugas. Alors, le lieu est magnifique, le musée des Arts Forains, c’est beau c’est sûr, par contre ils doivent avoir un problème avec la clim puisque passé midi, il fait environ 50°C Thermostat 4 dans la salle… les gouttes de sueur se mélangeant au divin breuvage, je ne vous fais pas un dessin.

Ah oui, certaines marques sont bien plus populaires que d’autres, donc c’est un peu comme à Disneyland, il y a plus d’attente… Et il faut venir tôt car sur certaines « raretés » passé midi, y a plus rien !

Bref, après cette petite intro qui dénonce passons aux trouvailles et autres bouteilles attendues de ce salon.

Faisons un tour des petits nouveaux avant d’attaquer par ceux qu’on revoit chaque année.

Pixan 8 ans

Mexique avec Pixan, on commence par une petite piqure de rappel par rapport à une découverte fracassante, il y aurait de la canne et des distilleries de rhum au Mexique ! Complot mondial ? Réveillez-vous, on vous ment !

Peu d’infos circulent sur Pixan, mais on a goûté et ça nous plait ! Le rhum est distillé à Monterrey dans une distillerie « Espiritus del Norte » littéralement les esprits du Nord. Il semblerait également que le rhum ait 8 ans d’âge mais on en sait pas beaucoup plus à vrai dire…. En palette aromatique on retrouve les fruits exotiques et le côté banane flambée de Sainte-Lucie, c’est assez cool !

Passons à Manutea, le rhum de Tahiti distribué par Dugas. 

Manutea Rhum

Pour Manutea, en théorie tout est sympathique et limpide, dans un style de rhum agricole -sans pouvoir

 s’appeler comme ça, la faute à l’appellation- la canne monovariétale o’tahiti coupée manuellement, le vésou distillé rapidement, la réduction longue…

Le rhum est distillé en alambic surmonté d’une colonne (Arnold Holstein pour les puristes) et sort à 80%. On évite donc les grosses colonnes indus’ qui sortent de la quasi vodka à 92%, tant mieux pour -plus de- goût.

Manutea est dans un style purement agricole et la première chose qui nous vient à l’esprit, c’est l’irrésistible envie d’y ajouter une petite cuillère de bon sucre et un petit zeste de citron vert ! Un Ti Punch quoi ! Ou plutôt un Tahi’Ti Punch -marque déposée- !

La maison du rhumLe clou du salon c’est sûrement la marque 100% Dugas qui se (re)lance dans l’embouteillage indépendant avec La Maison Du Rhum -toute ressemblance avec un possible concurrent est purement fortuite-. La Maison du Rhum ça sera au final 8 distilleries pour commencer, embouteillées à des degrés allant de 42 à 47 degrés. Voici le « line-up » qui envoie du lourd : Diplomatico, Maison la Mauny, Botran, Rivière du mat, Santa Lucia Distillers, Coloma, Damoiseau. Au final, la volonté de Dugas est de vous présenter une autre facette de ces distilleries en majorité connues de tous les amateurs. Le packaging est très travaillé, les étiquettes sont très belles, le prix devrait être modéré, les jus sont intéressants. 3000 bouteilles de chaque pour démarrer, de quoi avoir le temps de goûter sans se presser ! Un beau cadeau sous le sapin pour votre beau-père ? S’il ne boit pas de rhum, raison de plus, vous aurez un truc à boire en allant chez la belle famille, tout n’est pas perdu !

Toucan N°4

Toucan sort son N°4. Vous connaissez probablement la marque au Toucan dont le jus -rhum agricole of course- provient directement de Guyane française. L’oiseau se fait cette fois enfermer pendant 15 jours dans une cage de bois ayant contenu de l’armagnac, le temps de le dresser un peu le salopiau !

Bon, on l’a quand même un peu nourri avec des copeaux de chêne histoire de finir de l’assagir. Un bon rhum avec une recette maîtrisée.

Coloma 15 ansColoma le liquoriste spécialisé dans le café revient avec son 15 ans -un vrai 15 ans- qui a passé les 5 derniers mois de sa vie dans un fut ayant servi à faire vieillir leur liqueur de café.

Le café n’est pas prédominant au contraire, il ajoute quelques petites notes de torréfaction en trame de fond, le nez est gourmand sans agressivité.

On passe à Diplo, qui nous vient avec deux ingrédients utilisés pour la sauce vénézuélienne !

Impossible de ne pas passer par ce stand, modeste au demeurant contrairement au stand bariolé de Don Papa. Diplomatico souhaite jouer la carte du producteur et c’est tant mieux.

2 nouveaux rhums en édition limitée arrivent donc, deux distillations radicalement différentes qui participent donc en tant qu’ingrédients au Diplomatico que l’on connait tous, le « Reserva exclusiva ».

Diplomatico Kettle BatchComme quoi l’équipe recherche et développement ne se limitait pas au réglage du taux de sucre ! Je suis mauvaise langue ! Diplomatico nous offre donc une réponse probable à une levée de boucliers qui se fomentait chez les cavistes et consommateurs, demandeurs de nouveauté !

Le premier, un Single Batch Kettle est une distillation de miels de canne dans un Kettle Still, importé à la distillerie en 1959. Distillé en 2011, il a vieilli dans des fûts de bourbon, il évolue sur le registre aromatique assez puissant avec un nez type Foursquare ! Un coco et une vanille sur des notes assez droites, le nez est assez tendu. Une bouche assez sèche pour un Diplomatico avec un côté grain assez alcooleux.

Le second a été distillé à partir de mélasse en Mars 2013, dans une colonne Barbet faite de cuivreDiplomatico Barbet batch également achetée aux Antilles françaises par la distillerie en 1959. Ce Barbet également vieilli en fût de bourbon est plus fruité, plus rond, plus « toffee » encore avec des saveurs lactées de lait de coco. Sa finale est plus longue que pour le Batch Kettle. Un léger feu sur les papilles qui contrebalance cet effet de rondeur.

Bilan, je préfère le Barbet, à mon sens mieux construit, plus souple, moins inégal entre nez et bouche que le Kettle Batch.

Les deux sont embouteillés à 5000 exemplaires chacun pour ce premier lot.

Trois Rivières avec son L23-206

Trois Rivieres L23-206En fait, il nous a suffi d’échanger quelques mots avec le charismatique et discret Daniel Baudin, maître de chai chez Trois Rivières et Maison La Mauny pour comprendre la signification de ces lettres et chiffres qui tatouent les dernières belles choses de chez 3R.  « L23 » donc, cette lettre et ce nombre résonne dans bon nombre de caboches d’amateurs de rhum. En effet, l’an passé, Trois Rivières, avait embouteillé ce fameux L23. L23 signifie donc Loge 23, qui a abrité des fûts de 400L de chêne neuf américain ayant contenu un jus de millésime 2006, au degré naturel de 55,5%. Un franc succès, un goût de trop peu, embouteillé au format 50cl.

De retour dans cette Loge n°23, Daniel a décidé de s’attaquer de nouveau au millésime 2006 mais qui cette fois a passé sa vie en fut de cognac de 400L.

Maison La Mauny VSOP

Nul doute que ça va rapidement devenir un bestseller !

Daniel passe ensuite un petit coup de plumeau sur le VSOP de Maison La Mauny, désormais constitué d’un assemblage d’un rhum vieux de 9 ans avec un autre rhum vieux de 5 ans et demi, et pour reprendre les propos de ce talentueux maître de chai « c’est de la douceur et du caractère ».

Rien de nouveau sous le soleil d’HSE sinon une belle déclinaison chromatique avec la possibilité de tout goûter, assez cool !

Enbrayons sur La Favorite, qui s’est un peu laissée dépasser par les Bel'air 2017événements avec un Bel Air 2017 attendu mais malheureusement pas « dégustable » en version finale sur le stand. Cependant, la version qu’on a pu goûter est déjà très prometteuse, nul doute qu’avec une réduction lente comme prévue ça devrait être encore plus dingue ! Du fruit, du poivre, c’est attendu pour novembre, avec ceci ?

Que dire du millésime 2009, qui sera certainement à re-goûter car il ne nous a pas laissé un souvenir impérissable…

Les flibustes étaient réconfortantes comme à leur habitude, un bon rhum au coin du feu, voici quelques arômes trouvés lors de la dégustation :

Flibuste 1987 : Chaleureux, caramel, gourmand gras, caramel beurre salé

Flibuste 1988 : plus droit, floral, minérale, rancio

Allez, on finit par du japonais, Nine Leaves c’est cool !

Le blanc standard est cool, la finition en fut de cabernet est bien barrée, mais y a quand même des notes bien soufrées dans une des deux finitions disponibles.

Bilan
Suivez de près la nouvelle marque Dugas nommée La Maison Du Rhum qui promet de belles choses, partez faire un tour sur Tahiti, repassez par la Martinique et faites un coucou à Daniel Baudin puis rentrez à la maison !

Circuit alternatif : Aventurez-vous en trek en Amérique du sud armé de votre plus beau short commando et de votre verre de dégustation pour rajouter quelques bonnes petites choses comme Coloma !

 Article écrit par Baptiste Bochet de Colada.fr

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Nos engagements

  • Plus de 1500 rhums et accessoires de dégustation en stock
  • Livraison 24h & gratuite dès 150€*
  • Expédition dans la journée (commande avant 15h)
  • Emballage soigné
  • Livraison le samedi sans supplément
  • Conseils d'achat par notre maitre rhumier

Newsletter

newsletter rhum Abonnez-vous à notre newsletter et découvrez les meilleures offres et nos vitrines éphémères avant tout le monde