Rhum du Brésil

Rhum & Cachaça du Brésil

Terre de naissance de l’eau-de-vie de canne sur le continent américain, la cachaça apparaît au XVIème siècle. Les distilleries pullulent malgré la répression des autorités. Le rhum devient un complément de revenu précieux lorsque les cours du sucre baissent. Mais au fil des décennies, le Brésil devient un géant mondial de la canne et la cachaça s’impose dans la culture populaire. Le Brésil produit plus d’un milliard de litres d’alcool de canne par an et moins de 1% de la production est exportée.


La marque Abelha représente la cachaça bio. Elle travaille avec des petits planteurs et utilise des alambics en cuivre. La cachaça Sagatiba, distillée en colonne et en alambic, est la figure montante dans le monde de la mixologie. A l’opposé la marque Novo Fogo nous gratifie de rhums artisanaux et de dégustation. Enfin Tijuca, récemment apparu sur le marché, produit des assemblages de cachaças et de rhums vieux, d’une rare finesse. Notons également la venue d'embouteilleurs pour sélectionner des rhums vendus sous leur propre marque.


Aujourd’hui, la cachaça bénéficie d’une appellation protégée. Elle doit être produite au Brésil, à partir du pur jus de canne à sucre, en alambic ou en colonne, doit titrer entre 38 et 48%, et un léger dosage est autorisé.

Filtres par

Oops, nous avons oublié une page dans nos chais.

Page introuvable