Barbancourt

En utilisant la méthode de double distillation ordinairement réservée aux grands cognacs, Dupré Barbancourt découvrit un rhum au caractère incomparable qui reçoit depuis sa création les plus hautes distinctions internationales Dupré Barbancourt ne laissant aucun héritier à sa mort, sa femme, Nathalie Gardère, géra la société, avec son neveu, Paul Gardère qui lui succéda à la tête de la société jusqu'en 1946. A cette date, la distillerie des Rhums Barbancourt, implantée sur le Chemin des Dalles à Port-au-Prince, ne produisait qu’une quantité limitée de rhum, les rhums vieux étant exclusivement réservés à la famille et à leurs proches. Paul décéda en 1946. Suivant la tradition familiale, son fils Jean Gardère reprit le flambeau, jusqu'en 1990. Entrepreneur et visionnaire, ce dernier fut l'instigateur de la modernisation de la Société du Rhum Barbancourt. En 1949, il transféra la distillerie au milieu des champs de canne du Domaine Barbancourt. Dès 1952, l'usine commença à produire des rhums issus de cannes à sucre cultivées sur sa propre plantation : le Domaine Barbancourt. La société devient alors un producteur internationalement reconnu pour l’authenticité et la qualité de ses rhums. Au milieu des années 1960, la Réserve du Domaine de 15 ans d’âge, traditionnellement réservée à la famille, fut progressivement ouvert a la distribution. Au décès de Jean, son fils, Thierry Gardère pris la succession : il est aujourd’hui la quatrième génération de la famille Gardère a diriger la société et poursuit l’engagement d’excellence et de tradition. La Société du Rhum Barbancourt exporte ses produits dans plus de 20 pays et emploie 250 personnes. La Société du Rhum Barbancourt est l’une des plus anciennes entreprises haïtiennes et génère indirectement plus de 20 000 emplois a travers le pays.

Lire la suite
Affichage 1-15 de 15 article(s)