Rhum des Etats- Unis

Rhum des Etats- Unis

Aux Etats-Unis, le rhum fut le premier spiritueux de masse et ce dès le XVIIème siècle. La consommation est telle qu’il est nécessaire d’importer de la mélasse et du rhum des autres colonies anglaises pour subvenir aux besoins de la population. Durant la Guerre d’Indépendance, le rhum devient un compagnon de route indispensable des soldats. Cependant, au fur et à mesure des conquêtes à l’Ouest, le rhum décline au profit du whisky sans pour autant perdre son statut de “père des spiritueux”. Le mot “Rum” devient alors synonyme “d'alcool” indépendamment de l’eau-de-vie qu’il désigne.
Aujourd’hui à côté d’établissements plus anciens, de multiples distilleries dites “craft” se construisent et les Etats-Unis connaissent un nouvel âge d’or spectaculaire. Parmi les distilleries établies Bayou propose des rhums de mélasse blanc, vieux et un spicy. Mais c’est Privateer qui incarne le mouvement “craft”. Cette distillerie artisanale produit des rhums de mélasse blanc et vieux, sans adjonction. Par ailleurs, elle séduit certains embouteilleurs indépendants qui viennent sélectionner des rhums mettre en bouteille sous leur propre marque.
Les USA produisent du rhum de colonne et d’alambic, de mélasse ou de pur jus, en utilisant pour le vieillissement beaucoup de fûts de chêne et d’ex-fûts de Bourbon.

Filtres par

Oops, nous avons oublié une page dans nos chais.

Page introuvable