×

excellencerhum offre spéciale

Abonnez-vous à notre Newsletter

Découvrez les nouveautés, meilleures offres et nos vitrines éphémères avant tout le monde. Inscrivez-vous maintenant et recevrez un code de réduction de 10€, valable immédiatement sur votre prochain achat.

Copiez-collez le code dans votre panier avant de régler la commande.
Votre adresse ne sera jamais revendue à une entreprise. Vous recevez un maximum d'1 lettre d'information par semaine. Le code donnant droit à une remise de 10 € est valable 7 jours à reception du code par e-mail, Valable sur votre panier d'un montant égal ou supérieur à 250 € (hors frais de port)

×

Le Planter's punch


Catégories : Cocktails Rss feed

Le Planter's punch

Article écrit par Colada.fr

Le Planter’s Punch n’est pas le punch planteur !

Ne vous en faites pas, un jour on parlera du bon vieux punch des antilles françaises !

Mais on pense que vous connaissez déjà tous les meilleures recettes de punch planteur, coco, fruits rouges ;)

Voici l’un des cocktails jamaicains les plus simples à réaliser et qui repose complètement sur le rhum utilisé, puisque les deux autres ingrédients qui le composent sont le citron vert et le sucre blanc…

Vous pouvez le voir comme une réponse d’une île à une autre, il fallait bien que la Jamaïque ait un équivalent au Ti Punch

Naissance de la trinité Citron Rhum Sucre.

Si le tourisme est probablement à l’origine de la démocratisation de ce cocktail, il a fallu bon nombre de recettes pour que le cocktail soit adopté dans sa version finale.
Quintessence du fainéant, le cocktail se compose d’un tiers de chaque ingrédient… Facile pour être capable de le réaliser Planter’s Punch après Planter’s Punch !

Sachez donc que le cocktail est passé d’un véritable Punch avec ses proportions qui le rendaient bien dilué, à un cocktail intense en goût -d’autant plus si vous chargez la mule avec un rhum jamaicain navy strength par exemple-.
Donc on résume:
Les écrits s’étalent sur près d’un siècle et parcourent plusieurs continents.
ça démarre en Angleterre en 1824 avec
1 part d’acidulé, 2 parts de sucré, 4 parts d’alcoolisé, 20 parts de doux
puis en 1853 avec
1 part d’acidulé, 2 parts de sucré, 4 parts d’alcoolisé, 8 parts de doux.
En 1874, dans une recette sobrement intitulée « Punch » : 1 part d’acidulé, 2 parts de sucré, 3 parts d’alcoolisé, 4 parts de doux.
Pour terminer par la recette la plus référencée et bue qui date des années 1920’, démocratisée par l’hôtel Titchfield qui popularisa le cocktail aux côtés du Myrtle Bank, autre hôtel de l'île de Jamaique:


Recette du Planter’s Punch


La sacro-sainte trinité :

  • 1 tiers de citron vert
  • 1 tiers de sirop de sucre simple
  • 1 tiers de rhum jamaicain -Appleton ou Smith & Cross par exemple-. 


Sur glace pilée dans un tumbler, garnissez d’une demie tranche d’orange.


Vous pouvez retrouver l’histoire de ce punch dans l’excellent Potions of the Caribbean de Jeffrey Berry, maître incontesté du Tiki

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Nos engagements

Newsletter

newsletter rhum Abonnez-vous à notre newsletter et découvrez les meilleures offres et nos vitrines éphémères avant tout le monde

^y